Mieux gérer votre activité/entreprise saisonnière grâce au crédit-bail

credit-bail-activite-saisonniere2 2

Que vous soyez gérant d’une hôtellerie en plein air, viticulteur, agriculteur ou professionnel du tourisme, votre entreprise est probablement considérée comme une activité saisonnière. Le crédit-bail est une solution de financement souple et adaptée à vos besoins : il pourrait grandement faciliter la gestion de votre entreprise.

Définition de l’activité saisonnière

Sous le nom « d’activité saisonnière » ou entreprise saisonnière sont regroupées les entreprises et métiers caractérisés par l’exécution d’un travail répété, chaque année, au rythme des saisons. On trouve sous cette appellation les activités liées au tourisme, que ce soit en bord de mer ou en montagne – stages et pratiques sportives saisonnières, hôtellerie et hôtellerie de plein air (« camping ») – ou certaines activités agricoles – cueillette, vendanges, moisson, etc.

Les entreprises saisonnières, une gestion particulière

Les activités et entreprises saisonnières sont caractérisées par une gestion particulière. Des périodes d’activité intense succèdent à des périodes quasi « sans activité ». Attention cependant, « sans activité » ne signifie pas sans travail mais « sans rentrée d’argent ». Ce sont des mois où les périodes de pleine activité se préparent et où l’achat du matériel est nécessaire.

Le crédit-bail annuel, une solution de financement adaptée aux activités saisonnières

Le crédit-bail, prévu pour financer les biens d’équipement (matériel), correspond parfaitement aux besoins spécifiques de l’activité saisonnière et à ses importantes fluctuations de chiffre d’affaires.

Les contrats de crédit-bail s’apparentent à des contrats de location de matériel sur 3, 4 ou 5 ans en moyenne, avec un échelonnement des « loyers » souvent annuel, parfois semestriel, et une promesse unilatérale de vente du bien d’équipement concerné. Ils sont conclus entre un organisme financier et l’entrepreneur exerçant l’activité saisonnière.

Pour vous donner un exemple : un propriétaire d’hôtellerie de plein air aura besoin d’investir dans ses mobile-homes au mois de février, pour pouvoir les préparer pour la saison estivale. Mais, grâce au crédit-bail, il ne les paiera qu’une fois l’an, au mois de juillet, période où il bénéficie d’une forte rentrée d’argent, et ce pendant 5 ans environ. Arrivé au terme de ce contrat de crédit-bail, s’il désire acheter le bien, l’organisme financier a l’obligation de le lui vendre. L’entrepreneur paiera donc l’option d’achat résiduelle du bien (entre 1 et 5 % du prix initial de vente). S’il désire prolonger le contrat de crédit-bail, c’est également possible.

Ainsi, le crédit-bail s’adapte parfaitement aux flux de trésorerie qui caractérisent l’activité saisonnière*.

Voir aussi Financer ses équipements sans s’endetter – Vendredi du Banquier #31

 

Comment souscrire un crédit-bail pour vos biens d’équipement ?

Pour souscrire un crédit-bail, contactez votre conseiller Caisse d’Epargne et faites-lui part de votre projet. Avec un spécialiste du crédit-bail de Natixis Lease**, il sera à même de vous proposer une réponse sur mesure, avec des loyers ajustés à votre propre flux de trésorerie (sous réserve de l’éligibilité du bien).

 

* Les boulangeries et autres petits commerces soumis à une forte saisonnalité due à leur localisation peuvent également recourir au crédit-bail.

** Natixis Lease – 4, place de la Coupole – BP 70051- 94222 Charenton-le-Pont Cedex – Tél. : +33 1 58 32 80 80 – Fax : +33 1 58 32 80 81 – www.lease.natixis.com
Société anonyme à Conseil d’administration au capital de 267 242 320 euros – Société financière – 379 155 369 RCS Paris – TVA : FR 81 379 155 369 Mandataire d’intermédiaire d’assurance et mandataire d’assurance, n° ORIAS : 07 029 339 – Siège social : 30, avenue Pierre Mendès France – 75013 Paris France

Vos réactions
Réagir