Entrepreneurs : après un échec, rebondissez ! Revue du Web # 62

Quand on se lance dans l’aventure de l’entreprenariat, c’est dans une perspective indéniable de réussite. Mais l’échec est parfois au rendez-vous. Savoir rebondir est alors la clef de bonheurs futurs : Horizon Entrepreneurs a fait le tour du Web pour vous aider à transformer vos échecs en succès…

Steve Jobs : 1 échec et 1 succès

Non, l’échec n’est pas réservé qu’à vous ! Même (et surtout) les meilleurs sont passés par là. Ce qui importe : votre capacité à en tirer des enseignements pour la suite. Ci-dessus, un article du site Monter son business qui donne l’exemple de Steve Jobs : ce dernier fut, un temps, évincé d’Apple avant d’en devenir à nouveau un fleuron.

Failcon, la conférence qui met fin au tabou de l’échec

Retour sur la version française de « La Failcon » ou conférence du ratage, un concept qui a été inventé dans la Silicon Valley, où l’échec ne se cache pas, contrairement à la France. Sur le même thème, lisez cet article du site ZDNet, qui relate sous forme de prise de notes les temps forts de la conférence. Des enseignements peuvent en être tirés !
Enfin, la présentation très appréciée de Gilles Babinet, lors de la Failcon 2011, reste dans le ton !

Savoir se reconstruire après un échec

Un article très intéressant, issu du magazine Artisans Mag’ (n° 90), qui revient sur les situations d’échec et la difficulté de les appréhender, que ce soit avant, pendant ou après.

SOS Entrepreneur

Cette association, située dans la région lilloise, entend aider et soutenir les dirigeants de PME en difficulté, avec pour devise cette citation d’Oscar Wilde : « La vraie valeur d’un homme réside non dans ce qu’il a, mais dans ce qu’il est. »
Une ligne téléphonique est mise à disposition des PME 24h/24 : 06 15 24 19 77.
Un site riche en informations, à visiter absolument !
Sur le même principe, rendez-vous également sur le site de Re-Créer.

60 000 Rebonds : un coaching pour les entrepreneurs qui ont fait faillite

L’association 60 000 Rebonds entend elle aussi accompagner les entrepreneurs en situation d’échec – chiffre clé, ils seraient 60 000 chaque année. Cet article de L’Entreprise.com évoque leur action-pilote à Bordeaux et leur volonté de « dédramatiser » et « faire sauter le tabou de l’échec » en France.

Vos réactions
Réagir