Réaliser son business plan

Présenter son projet d’entreprise au banquier

Se présenter au banquier

Un projet de création ne résume pas à un plan business aussi prometteur soit-il. Le banquier est un partenaire, et accompagner un projet c’est avant tout accompagner l’homme ou la femme qui en est à l’origine.

Il est donc important d’expliquer au banquier qui vous êtes et quel est le parcours qui vous amène à créer votre entreprise. Les premiers éléments du dossier seront donc :

  • votre CV
  • votre savoir-faire et votre savoir-être : sachez mettre en avant vos qualités techniques mais aussi les qualités qui vous serviront dans votre nouvelle activité (sens commercial si vous accueillez de la clientèle)
  • votre motivation : pourquoi voulez-vous vous lancer, pourquoi pensez-vous réussir…

Présenter votre projet d’entreprise

Les points importants à développer sont :

  • S’agit-il d’une création ou reprise ?
  • quel produit ou quel service ?
  • pour quelle clientèle ?
  • avec quels fournisseurs ?
  • quels concurrents ?

La mise en œuvre du projet d’entreprise

Plusieurs critères rentrent en ligne de compte :

  • l’emplacement,
  • le type d’activité,
  • les moyens humains prévus,
  • le choix du statut,
  • les outils de production

Les moyens financiers nécessaires au projet d’entreprise

  • le prévisionnel d’activité sur trois ans justifié par des données crédibles,
  • le plan de trésorerie avec le calcul du besoin en fonds de roulement et du point mort,
  • le plan de financement mettant en vis-à-vis les ressources et les investissements,
  • les crédits personnels et professionnels,
  • votre patrimoine (y compris d’éventuelles garanties que vous pouvez apporter au banquier).

Faire une étude de marché

L’étude de marché peut servir à valider votre idée, l’implantation de votre entreprise ou commerce, votre stratégie par rapport à la clientèle espérée…

Ces informations sont donc importantes pour vous dans la démarche de création même si tous les acteurs que vous rencontrez ne vous demandent pas d’en présenter une.

Qu’est-ce qu’une étude de marché ? Comment s’y prendre ?

Deux sites permettent d’avoir une excellente vision de ce qu’est une étude de marché :

  • Pour déterminer une méthodologie d’étude de marché : voir le site de l’APCE qui propose également un plan.
  • Le guide du créateur d’entreprise (page 19) pose les bonnes questions et balaye tous les points à prendre en compte dans une étude de marché.

D’autres sites ou lieux où se renseigner :

  • Les services économiques des collectivités territoriales, des mairies, des Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et des Chambres des métiers (CM) constituent de précieux relais d’information. N’hésitez pas à les solliciter.
  • Des informations sectorielles peuvent être obtenues auprès de l’Insee ou au sein de la bibliothèque de votre commune.
  • Le Crédoc propose de nombreuses études, consultables en ligne, sur différents secteurs d’activité.

En pratique :

L’Insee propose Odil (Outil d’aide au diagnostic d’implantation locale) aux créateurs d’entreprises pour les aider dans la préparation de leur projet. Odil est gratuit.

Cet outil permet :

  • de sélectionner une ou plusieurs activités et les produits associés dans les secteurs du commerce, de l’artisanat et des services aux particuliers ;
  • de visualiser la zone géographique d’implantation et ses principales caractéristiques sociodémographiques grâce à une cartographie interactive ;
  • de lire et imprimer un dossier de résultats relatifs à la clientèle potentielle et aux établissements de même activité de la zone d’implantation.

Pour utiliser Odil, il suffit de cliquer sur ce lien.

Outils pratiques

Comment calculer le besoin en fonds de roulement (BFR) ?

Les frais fixes ne doivent pas être sous-estimés (électricité, téléphone…), avance TVA, délais de paiement des clients à 60 jours (voire plus)…

Le besoin en fonds de roulement correspond au financement nécessaire engendré par votre activité pour bien faire fonctionner en permanence votre entreprise. Il se compose de :

  • vos stocks : matières premières, produits finis ainsi que des niveaux d’approvisionnement nécessaires par rapport à votre prévisionnel d’activité,
  • vos créances clients : soit les délais de paiement que vous accordez à vos clients ou, autrement dit, les sommes facturées mais non encore réglées,
  • des crédits fournisseurs : soit les délais de règlement que vous accordent vos fournisseurs alors même que la marchandise a été livrée (ou la prestation réalisée).

Tout comme l’entreprise a besoin en permanence de locaux et de machines, elle doit avoir des ressources disponibles à concurrence de cette somme.

Le BFR est à considérer comme un investissement à financer au même titre que les autres.

En pratique

Comment prévoir le compte de résultat prévisionnel ?

Le compte de résultat prévisionnel s’établit généralement sur trois ans. Il détermine la faisabilité du projet. Il se décompose comme suit :

  • Les dépenses (débit) de l’exercice
    • les charges d’exploitation (approvisionnements, sous-traitance),
    • les achats de fournitures,
    • les charges externes (loyers et charges locatives, assurances, entretien, transport, conditionnement…),
    • les impôts et taxes,
    • les prélèvements du dirigeant et les frais de personnel (salaires et charges sociales, commissions),
    • l’amortissement des équipements,
    • les charges financières (intérêts payés, agios) et les charges exceptionnelles.
  • Les recettes (crédit) de l’exercice
    Estimez votre chiffre d’affaires sur trois ans et ajoutez éventuellement les autres rentrées (intérêts encaissés, subventions). Prenez en compte une certaine montée en puissance de votre entreprise. Vos perspectives commerciales ont en effet des chances d’augmenter d’une année sur l’autre, en raison de facteurs objectifs comme la démographie locale ou la conjoncture économique, ou grâce aux actions commerciales que vous envisagez d’ores et déjà. Veillez cependant à ne pas faire preuve de trop d’optimisme.
  • Le point mort
    Les dépenses et les recettes doivent au moins s’équilibrer pour parvenir au « point mort » c’est-à-dire au seuil de rentabilité.

Comment décrire son business model ?

L’APCE a créé un document téléchargeable qui explique comment présenter son modèle économique, c’est-à-dire son activité et la façon dont elle va générer des revenus. Ce petit guide met ainsi à disposition un canevas qui montre de façon claire et synthétique les tenants et aboutissants du business model.

Pour une vision globale de la démarche de création ou de reprise d’entreprise, vous pouvez aussi télécharger le Guide pratique du créateur réalisé par l’APCE.

Vos réactions

CreerMonBusinessPlan

Merci aux équipes de Horizon Entrepreneurs pour cet article qui présente bien le plan d’affaires. J’attache une importance toute particulière au BFR qui est trop souvent mis de côté par les créateurs malgré l’impact qu »il aura dans la pérennité de la future entreprise.

Claudine

Très complet merci. Le site d’odil est très pratique pour l’étude de marché. J’ai également trouvé des conseils pratiques sur http://www.my-business-plan.fr , notamment des conseils d’investisseurs et leur approche du business plan.

Celine Valentin

Merci pour cet article intéressant.

Audrey

On peut facilement perdre pied au moment de réaliser son business plan ou son étude de marché. Même si j’avais fait une partie du chemin toute seule, j’ai préféré faire appel à un cabinet spécialisé qui apporte un regard extérieur. j’ai pu me rendre compte que j’étais trop optimiste sur mes hypothèses et pas assez pointue sur ma connaissance du marché. J’ai travaillé avec http://www.aleonard-conseil.fr , ce n’est pas le seul cabinet mais j’en étais satisfaite.

Valérie

Bonjour,

J’ai eu beaucoup de mal a réaliser mon étude de marché, vos conseils m’ont été précieux.
J’ai créé mon business plan et mes tableaux financiers avec http://www.creer-mon-business-plan.fr , j’ai donc obtenu un prévisionnel de trésorerie automatiquement ce qui est vraiment pratique.

Martinez

Vous parlez avec expérience, c’est que lorsque l’on sort tout juste de l’école avec un diplome de manager en poche , et bien on appréhende pas toujours facilement les tenants et aboutissants de la création d’entreprise…votre article est complet et permet à tout à chacun de se lancer au moins avec les basiques, merci.

Fonds d’investissement au maroc

Merci pour cet article simple et clair

Pierre

Bonjour, merci pour les outils sur le BFR c’est très pratique pour moi ! Sinon pour la rubrique présenter son projet au banquier, j’ai trouvé ici (http://www.lebusinessplan.fr/) une maquette de business plan bien structurée pour ne rien oublier comme information dans la présentation au banquier !

Voila, voila, à bientôt !

Sarah

Merci pour cet article clair et complet.

Mandine

bonjour, qui est l’auteur de cet article car j’en ais besoin sil-vous plait?

Julie B

Bonjour,
ce sujet a été traité par les équipes Horizon Entrepreneurs.
N’hésitez donc pas à revenir vers nous si vous avez des remarques ou des questions complémentaires.
Merci.

Réagir