Participez à la semaine de la Finance solidaire du 2 au 9 novembre

People against money

Rendez-vous dans toute la France, entre le 2 et le 9 novembre 2015, pour partager, avec les acteurs du secteur, les temps forts de cette semaine de la Finance solidaire.

 

La finance solidaire est une épargne qui s’appuie sur produits financiers dits solidaires et qui soutient des projets d’économie sociale, solidaire et environnementale (ESS) – en gardant le principe qui consiste à rémunérer l’épargne. Au nombre de ces projets par exemple : le financement de l’accès à l’emploi et au logement pour des personnes en difficulté, ou encore des activités écologiques…

La Caisse d’Epargne participe activement au financement de ces projets solidaires, en partenariat avec les réseaux France Active et Finansol.

 

A suivre cette semaine, les interviews de Denis Dementhon directeur général de France Active, qui vous parle des tendances du secteur, des entreprises financées ou des critères de sélection. Mais aussi, les interviews d’entrepreneurs qui ont financé leurs projets de création à l’aide de la Finance solidaire :

– l’épatante Mara Maudet et ses crèches solidaires,

– AlterEos qui emploie des personnes en situation de handicap,

– ou le groupe La Varappe qui fait de l’insertion sociale.

Voir tous les témoignages sur le site Décideurs en région.

 

Lundi 2 novembre, Finansol et Le Monde ont décerné les 5 prix de la finance solidaire aux entreprises Baluchon-A Table Citoyen, Terre & Humanisme, Terracoopa, Solidarité Nouvelle face au Chômage, Nutri’zaza, à découvrir sur cette page !

 

Rendez-vous sur ce lien pour trouver les évènements organisés dans votre région.

 

La Finance solidaire en chiffres : (source ministère de l’Economie et des Finances)

  • création et développement de 82 700 entreprises entre 2002 et 2011,
  • création ou consolidation de 201 000 emplois,
  • logement de 33 500 personnes,
  • soutien de 1 000 projets de solidarité internationale,
  • transformation de milliers d’hectares en terres agricoles biologiques.
Vos réactions
Réagir