Changer de métier grâce à la franchise

franchise-plan

Envie de changer de domaine d’activité ou de métier ? De nombreux réseaux de franchises vous permettent de faire le grand saut en étant bien accompagné. A l’occasion du salon Franchise Expo Paris 2015 qui vient de refermer ses portes, cinq enseignes reconnues (Guy Hoquet, Solvimo, Monceau Fleurs, Cavavin et Générale des Services) ont présenté leur politique de recrutement et d’accompagnement pour tous les profils.

De nombreux entrepreneurs en reconversion

Premier constat : il n’y a pas de profil « type » de futur franchisé. « Certains de nos franchisés étaient déjà agents immobiliers, d’autres en reconversion professionnelle », explique Stéphane Fritz, directeur du développement du réseau d’agences immobilières Guy Hoquet. En effet, les franchiseurs offrent de réelles opportunités aux candidats en reconversion professionnelle en les formant à un nouveau métier. « Ce public représente 95 % de nos franchisés, affirme Etienne Boivin, directeur du développement du réseau Cavavin spécialisé dans la vente de vins et de spiritueux. Le plus important pour nous est que les candidats possèdent déjà un vrai sens du commerce et de la gestion. »

Une formation proposée par le franchiseur

L’un des points forts de ce type d’entrepreneuriat est de proposer des formations au métier et au fonctionnement de l’enseigne. « Nous dispensons deux semaines de théorie et deux semaines de pratique, détaille Rodolphe Berthonneau, directeur du développement des enseignes Monceau Fleurs, Happy et Rapid’ Flore. A l’issue de ces sessions, nous pouvons prévoir une ou deux semaines supplémentaires pour que le futur franchisé soit vraiment prêt pour l’ouverture. »

Bien sûr, ces formations ont un coût, le plus souvent compris dans les frais d’entrée pour la formation initiale. Celle-ci peut avoir lieu avant ou après la signature du contrat suivant les enseignes. Le franchiseur peut également prendre en charge la formation des collaborateurs du franchisé.

Continuer à se former

Une fois le franchisé installé, il bénéficie de formations supplémentaires en fonction de ses besoins et de l’évolution de son métier. « La formation continue est l’un des piliers de nos métiers du service à la personne, d’autant plus que l’on manque souvent de profils cadres ou dirigeants, explique Didier Château, dirigeant de Générale des Services. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons notre propre centre de formation. » A charge au franchisé de vérifier que ces formations sont comprises (ou non) dans la redevance à verser au franchiseur.

Pour réussir ce changement de cap, il faut bien choisir son réseau. « Allez voir les franchisés déjà installés, conseille Delphine Rouxel, directrice du réseau d’agences immobilières Solvimo. Demandez-leur si leur franchiseur tient bien ses promesses et comment ils sont accompagnés. » Autre indicateur à vérifier : le taux de renouvellement de contrat de franchise, très utile pour évaluer la satisfaction des franchisés du réseau qui vous intéresse.

 

Vos réactions
Réagir