Les défis du e-commerce

e-mcommerce

Le commerce en ligne est un marché en pleine croissance qui compte aujourd’hui plus de 33,8 millions d’acheteurs*. Seulement, les usages des consommateurs évoluent aussi rapidement que les technologies et il est parfois difficile de répondre aux attentes de ces clients 2.0 quand on a un site marchand. Voici quelques-uns des défis des entrepreneurs sur le Web.

Se démarquer

Pour faire votre place dans l’offre pléthorique du Web, vous pouvez orienter votre commerce vers des besoins spécifiques et occuper une niche encore peu exploitée. N’oublions pas qu’à sa création Facebook était réservé uniquement aux étudiants de l’université d’Harvard ! Bien exploités, les réseaux sociaux peuvent jouer en votre faveur et vous aider à créer une connivence avec vos clients, à les fidéliser et à en trouver de nouveaux. Ne négligez pas non plus les partenariats avec des marques qui correspondent à votre univers ou les opérations spéciales avec des blogueurs. Dans certains secteurs, ces derniers sont devenus des leviers de promotion des marques très puissants. Enfin, être à l’affût de nouvelles tendances et de nouveaux outils s’avère indispensable pour pérenniser son entreprise sur la Toile.

Améliorer le parcours client

Une fois le produit choisi commence un parcours parfois semé d’embûches pour le client. Une interface peu claire, inadaptée au smartphone, une mauvaise connexion, une carte bancaire qu’on ne trouve pas assez vite, des distractions extérieures ou encore des doutes sur la sécurité…, les raisons pour abandonner une transaction sont nombreuses, aussi chaque étape après la validation du panier est-elle critique. Alors pour augmenter le nombre de clients qui vont jusqu’au bout du processus d’achat (taux de conversion), pensez simplicité, rapidité et sécurité (voir encadré).

S’adapter aux différents supports

L’essor du m-commerce n’est plus un secret pour personne : 4,6 millions de Français* ont déjà acheté à partir de leur mobile (TSM) et, en 2014, les sites leaders du e-commerce réalisaient 19 % de leur chiffre d’affaires sur les terminaux mobiles*. Votre site et votre interface de paiement doivent donc être responsive (dont l’affichage s’adapte à tous les écrans, comme le site sur lequel vous lisez cet article) et s’adapter aussi bien aux ordinateurs qu’aux tablettes et smartphones.

* Source : Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad)

Le conseil Caisse d’Epargne

V.me by Visa et SP Plus Pro : une alliance réussie pour augmenter son taux de conversion

SP Plus Pro, l’offre de paiement en ligne sécurisée pour le e-commerce de la Caisse d’Epargne propose désormais V.me by Visa, le portefeuille numérique de Visa. Grâce à cette solution, les clients n’ont plus besoin de renseigner les informations de leur carte bancaire (numéro de la carte bancaire, date d’expiration et cryptogramme) pour effectuer un achat en ligne, il leur suffit de saisir leur identifiant et leur mot de passe V.me by Visa, une fois le portefeuille créé. Les achats sur le Web sont donc plus rapides et encore plus sécurisés. Deux atouts essentiels pour éviter que les clients n’abandonnent une transaction en cours de paiement. Et parce que la Caisse d’Epargne a pensé à tous les clients des professionnels, SP Plus Pro a été optimisé pour les smartphones et les tablettes. La combinaison de ces deux outils offre un mode de paiement particulièrement adapté aux modes de consommation nomades : un acheteur dans les transports en commun ou dans une file d’attente peut ainsi finaliser sereinement sa transaction sur son téléphone. Le tout avec un paiement garanti pour le commerçant (sous conditions) et une tarification parmi les plus compétitives du marché des portefeuilles numériques.

Côté vendeur, SP Plus Pro propose une interface intuitive et performante qui permet aux commerçants de suivre les paiements en temps réel, de les gérer (annulation, validation…) et de les paramétrer (différé de paiement ou filtrage de certaines transactions à risques par exemple). SP Plus Pro est compatible avec plus d’une quarantaine de systèmes de gestion de contenus sur lesquels le paramétrage du paiement (ou « de SP Plus Pro ») se fait facilement en seulement quelques minutes. Cette plateforme de paiement respecte les normes internationales de sécurisation des données (PCI DSS) et est agréée 3DSecure. En plus de V.me by Visa, elle permet de proposer le paiement par cartes bancaires, cartes privatives ou encore par PayPal. Autant de points forts pour contribuer à augmenter significativement le taux de conversion des boutiques en ligne.

Vos réactions
Réagir