La Caisse d’Epargne partenaire de la filière « tailleurs de pierre »

TAILLEURS DE PIERRE-071

En début d’automne, la Caisse d’Epargne a signé avec le Groupement français des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH) et les VMF (Association des Vieilles Maisons Françaises) un partenariat dans le but d’accompagner le développement de la filière professionnelle de taille de pierre « Monuments historiques ». Il s’agit en l’occurrence de soutenir une formation de référence pour cette filière : le BPMH ou Brevet professionnel monuments historiques. Les deux principaux protagonistes de cette signature, Didier Durand (président du Groupement français des entreprises de restauration de monuments historiques – GMH) et Florent Lamoureux (directeur du Marché des Professionnels à la Caisse d’Epargne) reviennent sur l’enjeu de ce partenariat. Propos croisés.

Pourquoi ce partenariat ?

Didier Durand : Parce qu’il faut donner tous les moyens aux jeunes du BPMH pour réussir ces deux années de dur apprentissage. La mise à disposition par la Caisse d’Epargne de caisses à outils complètes est l’un des éléments qui vont leur faciliter l’accomplissement de ce parcours de deux ans. N’oublions pas que nous manquons d’artisans spécialisés et qu’il y a un enjeu d’intérêt général à la clé : redonner vie au patrimoine historique français, unique au monde.

Florent Lamoureux : Ce partenariat s’inscrit dans une démarche globale de la Caisse d’Epargne, qui se veut la banque des artisans, avec 90 000 artisans clients, dont 40 000 dans le bâtiment. Pour l‘artisanat, l’apprentissage est un levier majeur pour l’avenir. C’est pourquoi nous sommes très présents auprès des apprentis, y compris dans d’autres secteurs d’activité, comme la coiffure, ou encore la restauration à travers notre partenariat avec le chef Thierry Marx.

Dans quel état d’esprit abordez-vous cette coopération ?

Didier Durand : Un état d’esprit d’ouverture. Pour nous, le monde de la banque n’est pas notre contraire. Nous représentons aussi un secteur économique, avec de très nombreuses entreprises. Il est important que ce secteur des monuments historiques soit attractif, attire les soutiens. Celui de la Caisse d’Epargne en est un exemple concret et nous évoluons véritablement avec elle dans un climat de confiance.

Florent Lamoureux : C’est un partenariat durable, qui vient soutenir l’excellence. Il démontre notre volonté de suivre des apprentis sur toute la longueur de leur cursus. Essentiel à leur pratique, cet objet que nous leur offrons est un investissement sur le long terme. Il marquera, je l’espère, le début d’une carrière professionnelle pour chacun de ces jeunes.

Florent Lamoureux (directeur du Marché des Professionnels à la Caisse d’Epargne) et Didier Durand (président du Groupement français des entreprises de restauration de monuments historiques – GMH)

Rendez-vous très bientôt sur Horizon Entrepreneurs pour suivre ces jeunes du BPMH dans les principales étapes de leur cursus.

Crédit photos : J. Chiscano

Vos réactions
Réagir