Terminal de Paiement Electronique : les innovations de demain

Ils sont partout et font depuis longtemps partie du quotidien des professionnels : les terminaux de paiement électroniques, ou TPE, ont depuis leur création dans les années 80, connu de nombreuses évolutions pour s’adapter aux nouveautés technologiques. Le point sur les innovations, en cours ou à venir, avec Olivier Pinot, Directeur adjoint Marketing et Communication de Natixis Paiements.

Paiement sans contact : une nouvelle façon de payer

Basé sur la technologie Near Field Communication (NFC) — littéralement, « communication en champ proche » — le paiement sans contact est une des innovations majeures dans le monde des paiements. Il permet de régler ses achats de petits montants (jusqu’à 20 euros) en posant simplement sa carte bancaire directement sur le terminal de paiement, sans composer son code. « Bien entendu, cela n’est possible que si le client est équipé d’une carte sans contact et le commerçant d’un terminal de paiement compatible NFC, c’est-à-dire d’un terminal intégrant une micro-antenne », détaille Olivier Pinot. Si aujourd’hui la majorité des commerçants n’est pas encore équipée de TPE acceptant ce mode de paiement, tous devraient bientôt y venir : « La technologie sans contact est amenée à se déployer à court terme car elle offre de nombreux avantages, tant pour le titulaire de la carte que pour le commerçant : plus de rapidité, plus de simplicité et moins de manipulation d’espèces. Par ailleurs, l’ensemble des clients des banques devraient être équipés de cartes sans contact d’ici 4 ans, incitant de ce fait les professionnels à s’équiper », complète Olivier Pinot.

Quels TPE pour demain ?

L’arrivée des smartphones sur le marché de la téléphonie mobile laisse entrevoir de nouvelles perspectives d’évolution en matière de paiement. Bientôt, il sera en effet possible de payer ses achats via son téléphone portable grâce à la technologie NFC. « Cela nécessite de posséder un smartphone équipé de la fonction de paiement sans contact, ce qui n’est pas le cas de la majorité des mobiles actuellement commercialisés », poursuit Olivier Pinot. Il est également probable que le téléphone portable se transformera en terminal d’encaissement pour certains commerçants afin de diminuer leurs files d’attente et permettre un parcours client plus fluide. La réflexion porte aussi sur les autres outils technologiques : «  Actuellement, certains fabricants testent le couplage de tablettes tactiles avec des TPE équipés de logiciels spécifiques à chaque secteur d’activité, comme le cinéma par exemple. L’objectif ici serait de permettre au consommateur de sélectionner le film depuis sa tablette, laquelle transmettrait l’information au TPE qui à son tour délivrerait le ticket d’entrée après règlement », détaille le directeur adjoint Marketing et Communication.

Pour aller plus loin…

Adapter les terminaux de paiement aux problématiques de chaque métier est devenu une préoccupation essentielle des fabricants : « En effet nous devons aller vers une segmentation plus fine des TPE, rajoute Olivier Pinot. Les terminaux de paiement électroniques du futur ne devront pas seulement permettre d’effectuer les paiements mais aussi de répondre aux besoins des professionnels qui l’utilisent. Dans le secteur de la santé par exemple, il existe déjà des TPE permettant à la fois le règlement de la consultation,  la lecture de la carte vitale du patient ainsi que la télétransmission de la feuille de soins électronique. Dans le secteur du commerce, ces TPE formatés métiers pourraient notamment  faciliter les travaux comptables et logistiques », conclut-il.

Visa dévoile sa stratégie pour les paiements du futur.

Suivant l’essor des nouvelles technologies, les comportements d’achat des consommateurs ont profondément évolué. Connectés en continu à Internet, depuis leur PC, leur smartphone ou encore leur tablette, ils ont besoin de pouvoir payer simplement, partout dans le monde et en toute sécurité. En réponse, Visa développe de nouvelles façons de payer en faisant évoluer ses supports : la carte Visa fonctionne désormais sans contact, se transforme en mobile, voire est totalement dématérialisée.

Pour accompagner les paiements du futur, VISA a défini plusieurs actions prioritaires :

Continuer à déployer massivement les paiements sans contact pour permettre de gérer les paiements de petits montants (- de 20 euros) et les paiements mobiles de proximité en NFC,

Etoffer son offre de paiement mobile au-delà du NFC, introduisant deux niveaux de services :

  • Le paiement de personne à personne* (PtoP) pour envoyer facilement et rapidement de l’argent à une autre personne de mobile à mobile.
  • Un service d’alerte en temps réel* qui permet aux titulaires de la carte Visa de suivre leurs transactions nationales ou internationales,

Développer une véritable offre de service de fidélité, pour les consommateurs et les commerçants, pour faciliter la vie des clients.

*Services disponibles en France à partir du 2e trimestre 2012.

Vos réactions
Réagir